❤ « Rhapsodie en bleu » d’Andrea Serio d’après Silvia Cuttin (Futuropolis, 2020)

Les miscellanées d'Usva

Librement adapté du roman (non traduit en français) Ci sarebbe bastato de Silvia Cuttin, ce roman graphique m’a beaucoup impressionnée. Graphiquement irréprochable, sa construction narrative tressant différentes périodes rend l’histoire très émouvante, d’autant plus dans ce contexte historique – italien, européen, mondial – des années de guerre.

Quatrième de couverture : « Trieste, été 1938. Rien, durant cet été tranquille, ne laisse présager le sort dramatique qui attend le jeune Andrea Goldstein. Pourtant, quelques semaines plus tard, la proclamation de lois raciales par le pouvoir fasciste l’obligera à s’exiler aux États-Unis. New York deviendra un lieu sûr pour retrouver une vie normale, ouverte à mille possibilités.

Cependant, lorsque l’écho des horreurs de la guerre en Europe deviendra assourdissant, Andrea – désormais Andrew, citoyen américain – fera un choix difficile mais courageux. »

Difficile de chroniquer ce roman graphique sans risquer de dévoiler certains passages qu’il vous faut découvrir lors de…

Voir l’article original 362 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s