À rude épreuve Elisabeth Jane Howard

La viduité

L’intime dans ses détails, l’horreur dans ses ellipses. Elisabeth Jane Howard poursuit, avec la même sensible empathie et une similaire sensibilité aux variations psychologiques, sa saga des Cazalet pour creuser les basculements de chacun, les non-dits de cette campagne d’Angleterre si finement restitués dans À rude épreuve.


Voir l’article original 590 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s