La dernière affaire de Johnny Bourbon Carlos Salem

La viduité

La tendresse sous l’humour, la perte sous les provocations, l’émotion derrière cette enquête d’une rapidité et d’une briéveté admirable. Carlos Salem est à son meilleur dans ce roman parodique et plein de références, d’humanité surtout. La dernière affaire de Johnny Bourbon ou la beauté des âmes cabossées, du polar drôlement redresseur de torts.


Voir l’article original 413 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s