Two Weeks to Live, Gaby Hull

Pamolico, critiques romans, cinéma, séries

Two Weeks to Liveou une sérieanglaise étonnante entre Killing Eve et The End of the F*** World.

Maisie Williams, célèbre pour son rôle d’Arya Stark dans Game of Thrones, interprète ici Kim, jeune femme impulsive mais assez paradoxalement ingénue. Elle sort pour la première fois depuis des années de son isolement forcé et de son chalet perdu au milieu des bois (où elle vit avec sa mère), pour répandre les cendres de son père tué lorsqu’elle avait six ans. Sa découverte du «vrai monde» ne se fait pas sans déconvenues, elle qui avale des pilules anti-pollution (des Tictacs) et pense la corruption et la radioactivité présentes partout sur Terre. En cela, elle n’a pas complètement tort, et c’est là que cette réalisation, sous ses airs de comédie british loufoque, touche un point sensible. C’est également une vraie dénonciation du capitalisme et de l’absurdité de…

Voir l’article original 123 mots de plus

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s