« Brûler Brûler Brûler » de Lisette Lombé (L’Iconoclaste, 2020)

Les miscellanées d'Usva

Avec la rentrée littéraire les éditions L’Iconoclaste ont lancé leur nouvelle collection L’Iconopop dédiée à la poésie. Si depuis de nombreuses années ce genre littéraire paraît boudé par les lecteurs•trices, il semblerait que plusieurs maisons d’édition se (re)lancent dans l’aventure. Effet Rupi Kaur peut-être ? Faites-moi confiance pour surveiller cela de près.

Quatrième de couverture : « Te faire douter. Te faire avoir peur. / Te faire avoir honte de ta couleur. […] / Qui oubliera ? Qu’à un noir, on disait tu…

Antiracistes, féministes, politiques, les mots de Lisette Lombé font battre le pavé et le coeur. Le poing levé, à coups de mots et de collages, elle dénonce les injustices et poursuit le combat de ses aînées, d’Angela Davis à Toni Morrison. »

Sur trois recueils publiés par la maison d’édition, pourquoi ai-je choisi celui-ci ? Pour ses engagements décrits en quatrième de couverture. Car j’ai besoin de…

Voir l’article original 270 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s