Les mots des autres, de Diana Faujour Skelton et de Jean Stallings

Les voyages de K

Ce roman de 352 pages est paru fin juillet aux éditions Quart Monde. Je vous donne ci-dessous mon avis.

Résumé de l’éditeur :

Un discours peut-il vraiment changer la donne ?

C’est la question que Tanita se pose lorsque l’occasion lui est offerte de s’exprimer au siège de l’ONU à New York, pour la Journée mondiale du refus de la misère. Mais comment s’adresser à des diplomates qui n’ont aucune expérience concrète de la pauvreté ?

Faut-il parler des mères de son quartier, luttant au quotidien contre une administration absurde ? Des ateliers d’art pour les enfants et de l’implication des volontaires dans le quotidien des familles ? D’Ahmed, venu de Tanzanie pour l’aider dans la préparation du discours et qui découvre que les États-Unis sont loin d’être exempts de pauvreté ? Et puis à quoi bon rencontrer Blandine et Varag, ce couple sophistiqué travaillant à l’ONU ?

Des…

Voir l’article original 407 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s