La grève des bàttu – Sow Fall

Pas de faute dans le titre ici, le bàttu est ce que nous surnommons « le chapeau » que tendent les sdf. Ainsi, au Sénégal, ils ont hérité de ce nom eux-mêmes : les bàttu.
Lecture dans le cadre du Challenge 2020 de Madame Lit : La grève des bàttu a été récompensé par le Grand Prix littéraire de l’Afrique noire en 1980.

Aminata Sow Fall, La grève des bàttu, Le serpent à plume, 2001, 167 pages.

Quelle belle lecture ! Très rapide, plutôt rythmée, très sobre et simple. Sans jamais d’envolée lyrique, il y a quelque chose de très humble dans l’écriture et c’est peut-être d’ailleurs la modestie qui est au cœur du récit.

Comme le titre l’indique les personnes dans le besoin vont se mettre en grève, et c’est très exactement le fil conducteur, le centre, le résumé de toute l’histoire. D’habitude ce sont des métiers utiles qui se…

Voir l’article original 276 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s