Le Gaucher | Nikolaï Leskov

Les Petites Analyses

Le vent d’octobre s’infiltre dans les ruelles liégeoises et fouette le visage de dizaines d’étudiants masqués. Les plus frileux ont déjà enroulé l’écharpe de saison autour de leur cou tandis que d’autres font de la résistance en arborant le dernier t-shirt à la mode. L’entre-saison est le moment de l’indécision où les humains hésitent quant à leur tenue vestimentaire tout comme les feuilles jaunies d’automne chancellent au bout des branches. Tombera, tombera pas ?Veste ou manteau ? Avec ou sans bonnet ? 🍂

Au même moment, le froid étend doucement ses gelées dans plusieurs régions russes. La ville de Toula, au sud de Moscou, n’échappera pas à la plongée des températures d’ici quelques semaines. Cette cité industrieuse et métallurgique était connue pour avoir un savoir-faire dans le fabrication de machines en tous genres. La nouvelle “Le Gaucher” (1) de Nikolaï Leskov donne un aperçu de ce qu’était cette…

Voir l’article original 388 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s