La théorie des poignées de main, de Fabienne Betting

Les voyages de K

Ce livre de 192 pages est paru mi juin 2020 aux éditions Les Escales, dans la catégorie Littérature générale. Je l’ai lu en septembre et je vous donne ci-dessous mon avis.

Résumé de l’éditeur :

Qui n’a pas eu vent de la théorie des poignées de mains ou des degrés de séparation ? Selon cette idée, il ne nous suffit que de quelques connaissances pour relier n’importe qui dans le monde.
Un jeune doctorant, Antoine Cavallero, s’est mis au défi de nous le démontrer.
Un véritable tour du monde l’attend. Et qui ne sera pas de tout repos !

Antoine Cavallero, jeune étudiant en statistiques, a choisi pour son doctorat un sujet peu conventionnel : la Théorie des poignées de main, ou l’idée selon laquelle nous connaissons tous quelqu’un qui connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un… pouvant nous relier à n’importe quel individu sur notre planète via six degrés de…

Voir l’article original 357 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s