Molière

À la française ...

Image

Molière, pour le génie comique, n’a aucun rival, ni chez les anciens ni chez les modernes. On peut trouver des défauts à son style, parfois négligé dans la facture du vers. Il écrivait trop à la hâte, obligé qu’il était d’alimenter un théâtre qui ne vivait que par lui, comme auteur, acteur et directeur. Mais c’était un observateur profond de la société et du cœur humain: il a créé des types individuels et leur a donné l’immortalité. Ce comique vigoureux, exempt de satire et de fiel, c’est le bon sens en action, appliqué aux travers et aux ridicules. Molière va plus loin que son siècle; il est le peintre de l’humanité. L’Académie française, qui ne l’avait pas admis parmi ses membres parce qu’il était comédien, voulut réparer ce tort en plaçant, dans la salle de ses séances, son buste au-dessous duquel on grava ce vers:

Rien ne manque à…

Voir l’article original 13 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s