La discrétion de Faïza Guène

Ju lit les mots

« La discrétion » ne se contente pas de livrer l’histoire d’une famille entre l’Algérie et la France, avec ce tiraillement entre deux cultures, celle de l’éducation et des origines, face à celle de la naissance et de l’imprégnation.C’est un texte plus profond qu’il n’yparaît, à travers le microcosme familial, l’auteure aborde des sujets de société très intéressants.De manière parfois grave, pour décrire certaines humiliations couvertes par une fausse bienveillance, mais aussi de manière humoristique, comme pour ne pas étrangler le lecteur.

La plume simple et directe, rend le texte accessible à toutes les personnes qui souhaitent mieux comprendre, ressentir les émotions et interrogations d’une partie de la population française.Être né français, mais ne pas se sentir à sa place, être né algérien et ne pas se sentir algérien…Une éternelle dualité que vit une partie de la population française que l’on peut difficilement comprendre si l’on ne l’a pas vécu soi-même.

Même…

Voir l’article original 698 mots de plus

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s