Les magiciennes de Boileau et Narcejac

Collectif polar : chronique de nuit

Le livre : Les magiciennes de Boileau et Narcejac. réédité en poche  le 27 mars 2014 chez Gallimard dans la collection Folio. Policier.  8€. (226 p.) ; 18 x 11 cm

4e de couv : 

À la mort de son père, le professeur Alberto, Pierre Doutre découvre un monde dont il avait été jusqu’alors tenu éloigné, un monde fait de malles à double fond, d’épées à lame rétractable, de colombes et de lapins qui sortent des chapeaux… Le jeune homme endosse alors le frac de magicien pour un spectaculaire numéro d’illusionniste avec deux soeurs jumelles. Mais l’illusion se prolonge en coulisses : embrasse-t-il Hilda ou Greta ? Laquelle des deux serre-t-il dans ses bras ? Est-ce Greta ou Hilda qui le repousse ?

Les auteurs : Nés respectivement en 1906 à Paris et en 1908 à Rochefort-sur-Mer, Pierre Boileau et Thomas Narcejac se rencontrent en 1948 et décident d’unir leurs plumes pour écrire « quelque chose de différent ». Chacun…

Voir l’article original 1 099 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s