Soleil de cendres Astrid Monet

La viduité

Berlin sous les cendres, l’humain sous cette catastrophe caniculaire. Soleil de cendres réveille les angoisses d’une femme de retour à Berlin pour retrouver le père de son fils. Astrid Monet fait de ce désastre écologique, de ce retour de l’état policier, une plongée dans le passé, la psyché, de son personnage en quête d’elle-même.


Voir l’article original 437 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s