Énorme, Sophie Letourneur

Pamolico, critiques romans, cinéma, séries

Énorme, c’est le récit d’une grossesse souhaitée par le père et subie par la mère. Cette dernière, Marina Foïs, est pianiste et a l’habitude de ne rien contrôler, laissant les rênes de sa vie à son mari, Jonathan Cohen. Elle est passive en tout acte, le laisse même maître de sa plaquette de pilule. Alors quand ce dernier a une révélation, à quarante ans, et se trouve pris d’un désir soudain de paternité, il lui suffit d’un tour de passe-passe pour qu’elle devienne énorme… sans vraiment avoir conscience ce qui arrive à son corps. Ayant l’habitude de vivre dans sa tête, de seulement contrôler ses doigts de pianiste et ses répétitions, Claire ne comprend pas ce qui se passe, doit soudainement faire face à ce ventre qui enfle alors qu’elle ne voulait pas d’enfant, jamais, sa carrière passant avant tout. Comme le dit justement l’actrice, «la…

Voir l’article original 380 mots de plus

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s