Thésée, sa vie nouvelle Camille de Toledo

La viduité

À partir de quel héritage renié, de quelle hantise, vers quels liens nouveaux, s’élance et se pratique la modernité ? Dans cette enquête, intime et romanesque, sur le suicide de son frère, sur la survie dans la fuite d’une autre langue, Camille de Toledo interroge la matérialité du souvenir, la transmission des ombres – secrets et dissimulations – d’une génération à l’autre. Thésée, sa vie nouvelle creuse les lapsus du temps, la matérialité du langage comme expression des fantômes dont nos corps sont porteurs.


Voir l’article original 1 321 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s