Beyrouth entre parenthèses Sabyl Ghoussoub

La viduité

Savoir d’où l’on vient en allant où l’on ne veut pas de vous ; décrire un pays dans ses contrastes, ses détestations, ses décalages et ses filiations inventées. Ou le voyage d’un libanais en Israël. Avec un vrai humour, un rien de provocation et un soupçon de forfanterie, Sabyl Ghoussoub décrit sa plongée réflexive, imagée, en Israël comme on s’éloigne de son lieu d’origine, le Liban, pour mieux y revenir.


Voir l’article original 628 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s