Miroir de nos peines de Pierre Lemaitre

Les gens !

Avec « Miroir de nos peines« , le romancier français Pierre Lemaitre clôt sa trilogie des « Enfants du désastre » débutée avec « Au revoir là-haut« , Prix Goncourt en 2013.
Ses personnages sont parachutés sur les routes de France en 1940, en pleine débâcle de l’armée française.

Louise avait 10 ans dans le roman « Au revoir là-haut« . Vingt ans plus tard, en 1940, c’est une trentenaire qui cède à l’étrange requête d’un docteur habitué du bistrot dans lequel elle travaille. Il veut la voir nue contre 10’000 francs. Elle accepte et sa vie va s’en trouver bouleversée. Ainsi débute « Miroir de nos peines » de Pierre Lemaitre,

Des faits réels:

 « Pour être romancier, il faut de la chance ainsi que des lunettes particulières qui vont chercher dans les coins. Elles vont me livrer des petits faits divers qui doivent allier deux caractéristiques: la rareté du…

Voir l’article original 658 mots de plus

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :