Âme Brisée – Akira Mizubayashi

La Livropathe

G02832

Je découvre Akira Mizubayashi aux éditions Gallimard avec Âme Brisée(19€) un titre qui ne peut qu’attirer l’œil et un résumé qui nous plonge déjà dans le cœur du monde de la musique. Il me m’en fallait pas plus pour succomber à son appel. Pour moi, le bandeau rouge annonçant les prix qu’il a reçu n’a que peu d’importance, ce qui en a, en revanche, c’est mon ressenti à la lecture de ces deux premiers éléments =)

En pleine répétition de son père violoniste, le petit Rei Mizusawa, à la suite de l’arrivée de troupes japonaises, se retrouve caché dans une armoire. Par le trou de la serrure, il est témoin de la destruction du violon de son père puis de l’arrestation de ce dernier, qu’il ne reverra jamais. Mais dans le noir, une lumière apparaît en un homme, le lieutenant Kurokami, qui lui confie ce violon en miettes avant…

Voir l’article original 155 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s