Beaumarchais

À la française ...

Image

Beaumarchais (1732-1799)

À Paris, Beaumarchais (1732-1799) débuta par des drames bourgeois médiocres, et se fit mieux connaître par de spirituels et éloquents Mémoires (1773), quatre pamphlets écrits pour se concilier l’opinion dans une affaire de corruption de magistrat. Il donna en 1775 Le Barbier de Séville, comédie d’intrigue qui n’avait de neuf que le talent brillant de l auteur; le succès fut éclatant. Celui du Mariage de Figaro (1784) fut triomphal. Dans ces deux chefs-d’œuvre, Beaumarchais déploie un talent dramatique du premier ordre: nul ne sait comme lui embrouiller, débrouiller les fils d’une intrigue compliquée à souhait, inventer des situations comiques qui jaillissent les unes des autres de la manière la plus imprévue; ses personnages pétillent de vie, d’entrain, d’esprit, du plus gai comme du plus acéré. Il a créé des figures immortelles: Basile, Chérubin, Figaro, héritier des valets traditionnels, mais transformé par son hardi génie. Le style…

Voir l’article original 66 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s