Macbeth Jo Nesbo

La viduité

Manipulations, meurtres et désir de pouvoir, dans un décor apocalyptique, à l’unisson des pulsions destructrices de ses personnages, Jo Nesbo réécrit, sous forme de thriller, le drame de Shakespeare. Son Macbeth démontre, avec brio et violence, à quel point le polar est un exercice de moral sans issu.


Voir l’article original 528 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s