Littérature : « L’ŒIL ÉTAIT DANS L’ARBRE Et regardait de drôles d’oiseaux » de Michel Picard (L’Harmattan)

La culture dans tous ses états

71AIgOZZY+LL’Histoire :Alors qu’il ensevelit un cadavre dans une caverne forestière de l’Ouest parisien, Adrien, presque dix-huit ans, a bien du mal à se remettre du cataclysmique règlement de comptes familial auquel il vient de survivre, notamment grâce à l’intervention déterminante d’animaux, face aux personnes qui les exploitaient. La veille, sa mère, productrice d’une émission télévisée, et son père, chirurgien esthétique, avaient dû répondre de leurs perversités commises depuis leur rencontre quasi-initiatique devant Le Cavalier de l’Apocalypse, un des Écorchés de Fragonard. Une autopsie à vif de la vie éminemment déviante de ses parents, menée par des inquisiteurs particulièrement vindicatifs…

Je remercie chaleureusement les Éditions L’Harmattan ainsi que l’auteur Michel Picard pour cette lecture et leur confiance !

« L’ŒIL ÉTAIT DANS L’ARBRE Et regardait de drôles d’oiseaux« , rarement un titre n’aura été à ce point évocateur des moments truculents que réserve le thriller déjanté de Michel Picard

Voir l’article original 529 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s