Moral turpitude de Serge Mandaret

Collectif polar : chronique de nuit

Le livre : Moral turpitude de Serge Mandaret – Paru le 10/04/2018 chez Publishroom – Le prix broché 19 € (330 pages) ; format 14 x 21 cm

4ème de couverture :

Moral turpitude, nom : terme anglophone désignant un acte ou un comportement qui viole gravement le sentiment ou la norme acceptée de la communauté. En droit pénal américain, désigne les délits financiers. Une banque internationale anonyme – « La Banque » – prend le contrôle d’une entreprise marseillaise de haute technologie, persuadée d’avoir mis la main sur une pépite. Celle-ci a décroché en Libye, du temps de Kadhafi, un contrat de défense conséquent et particulièrement juteux. À la chute du régime, le décor change et le contrat tourne au vinaigre. Du côté français, c’est la panique et chacun sort les rames. Il faut des boucs émissaires. Véronique Walter, une cadre dynamique de 40 ans, est choisie comme fusible et arrêtée…

Voir l’article original 718 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s