Tout homme veut être heureux ; mais pour parvenir à l’être, il faudrait commencer par savoir ce que c’est que le bonheur

Le Vélin et la Plume

Issu de ‘Emile ou de l’éducation’ (paru en 1762) même si l’on sent l’influence de Mme d’Epinay, et que cette oeuvre a été condamnée par l’Eglise et le Parlement de Paris, il est quelque part savoureux de lire l’ensemble de ce traité d’éducation des enfants devant former de bons citoyens en sachant que l’auteur a abandonné ses cinq enfants (ce qui lui a été ironiquement répondu par Votaire…)

Voir l’article original

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s