Seule la haine de David Ruiz Martin

Collectif polar : chronique de nuit

Le livre : Seule la haine  de David Ruiz Martin, préface Nicolas Feuz. Paru le 10 février 2020 aux éditions Nouvelle Bibliothèque. 19€. (235 p.) ; 21 x 14 cm

4e de couv : 

Seule la haine

Elliot est intelligent.
Elliot est sensible.
Elliot a quinze ans aujourd’hui.
Elliot a tout pour être heureux.
Mais Elliot a vécu un drame.
Elliot est dévasté.
Elliot cherche des réponses, alors Elliot s’est pointe avec un flingue chargé

Persuadé que Larry Barney, psychanalyste spécialisé dans les troubles de l’adolescence, est responsable du suicide de son frère, Elliot, quinze ans, se présente armé dans son cabinet.

Séquestré, Larry n’a d’autre choix que de laisser le jeune homme lui relater les derniers mois. Mais très vite, c’est l’escalade de l’horreur : Larry est jeté dans un monde qui le dépasse, aux frontières de l’abject et de l’inhumanité.

Au fil du récit, tandis que les détails…

Voir l’article original 622 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s