L’homme aux cercles bleus de Fred VARGAS 1991

Le Vélin et la Plume

La première enquête du commissaire Adamsberg

Pourquoi lire ce livre ?

En résumé :

Paris se réveille chaque matin avec une rue dans laquelle quelqu’un a tracé pendant la nuit un cercle bleu entourant un ou plusieurs objets hétéroclites. Autour des cercles, toujours la même phrase « Victor, mauvais sort, que fais-tu dehors ? ». Pour les journalistes, cela relève d’une bonne farce en plein été même si l’auteur anonyme est plutôt lettré d’après ce qu’en disent les psychiatres. Pour le commissaire Jean-Baptiste Adamsberg, c’est le prélude à des meurtres dont il ignore tout mais qui surviendront tôt ou tard. Il n’a aucune preuve, mais il le sait : c’est aussi simple que ça.

La presse en a parlé :

« Commencez ce livre, vous ne pourrez plus vous l’arracher des mains. Quant à savoir dans quel rayon le classer, peu importe ! Vargas est unique en son genre » TÉLÉOBS

Mon avis :

Voir l’article original 964 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s