Un livre, un extrait… Rivière maudite de Douglas Preston & Lincoln Child

Ju lit les mots

L’eau lui emprisonna les chevilles avec un chuintement sourd et il saisit la chaussure au vol d’un geste habile.
Putain, il ne s’attendait pas à ce qu’elle soit aussi lourde, sûrement parce qu’elle était gorgée d’eau. La basket était pourtant en bon état et il la retourna, à la recherche d’un sigle ou d’une marque.
Davantage qu’il ne les vit, il sentit Amanda et le gros type à casquette s’approcher, mais il les ignora, plongé dans l’examen de la semelle. Rien. Peut-être s’agissait-il d’un prototype. Génial, il n’en tirerait que plus de fric. Il observa machinalement la plage, histoire de s’assurer que la basket jumelle ne s’était pas échouée un peu plus loin.
Ward sursauta en entendant sa sœur pousser un hurlement. Il pivota sur lui-même, le front barré d’un pli. Elle laissa échapper un cri encore plus strident, hypnotisée par la chaussure qu’il tenait à la main. Intrigué, il…

Voir l’article original 250 mots de plus

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s