L’étrange mort de M.Bertin – Nouvelle de Douglas Preston & Lincoln Child

Ju lit les mots

C’est grâce aux éditions de l’Archipel que j’ai découvert la plume du duo qui a donné vie à Pendergats avec « Nuit sans fin » autant dire que j’ai du retard… Ce n’est pas faute de m’y être intéressée depuis longtemps, mais je n’avais encore pas eu le déclic… En fin de compte, lorsque l’on met le doigt dans une enquête avec Aloysius Pendergats, on est vite pris dans l’engrenage pour être englouti intégralement.

Après « Nuit sans fin », j’ai lu « offrande funèbre » et là… Je vous laisse découvrir mon prochain article…

Avec cette petite nouvelle, on retrouve le flegme du plus Britannique des Américains, une espèce de nonchalance, qui pourrait déstabiliser, mais on comprend vite que tout est observé, scruté dans les moindres détails et analysé. J’aime beaucoup ce genre d’atmosphère qui oscille entre le surnaturel et le thriller, ça donne un aspect très sombre au récit.

Comme toute nouvelle qui se respecte…

Voir l’article original 346 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s