❤ « Le drap blanc » de Céline Huyghebaert (Le Quartanier, 2019)

Les miscellanées d'Usva

51RWf3uznbL

Ce livre m’a laissé les yeux bien rouges. Pourquoi ? Car il m’a tenue éveillée une bonne partie de la nuit, parce qu’il a largement humidifié mes yeux. Un texte biographique, une enquête familiale, un livre hommage à un père qui n’était pas parfait, le livre d’une jeune femme en deuil et qui tente de retrouver ce père à travers les souvenirs : les siens, ceux des autres.

Quatrième de couverture : « Quand mon père est mort, je n’ai pas hérité de boîtes pleines de documents et de lettres. Ses cendres ont été jetées à l’eau. Ses biens ont été donnés, détruits à la hâte.

Il avait les yeux clairs et portait la barbe. Sur les photos, il avait cette allure virile et négligée caractéristique des années soixante-dix. Il ne pouvait pas se mettre à table sans son couteau de poche et du pain. Il disait il à ceux…

Voir l’article original 488 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s