La dernière veuve, Karin Slaughter

Collectif polar : chronique de nuit

Le livre : Une enquête de Will Trent La dernière veuve : kidnappée, brisée, emprisonnée  de Karin Slaughter. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Catherine Richard-Mas. . Paru le 20 mai 2020 aux éditions HarperCollins dans la collection HarperCollins Noir. 20€90 ; (582 p.) ; 23 x 14 cm

4ème de couverture :

Août 2019. Une attaque à la bombe touche un quartier stratégique d’Atlanta. Sara Linton et son compagnon Will Trent, enquêteur pour le Georgia Bureau of Investigation, se précipitent sur le lieu de l’explosion. Alors que Sara tente de venir en aide aux victimes, elle est enlevée sous les yeux de Will par les poseurs de bombes et conduite au pied des Appalaches, dans un camp peuplé d’hommes armés et de femmes en longues robes blanches. Ce groupuscule paramilitaire aux airs de secte prévoit de multiplier les attaques terroristes à l’échelle nationale afin d’instaurer la suprématie de l’homme blanc.

La menace est sans commune mesure…

Voir l’article original 468 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s