Alice…

La Page @Mélie


… Après avoir traversé une étrange forêt et erré dans un long tunnel mystérieux, Alice commença prudemment à explorer son environnement. Son voyage la conduisit à un carrefour où des panneaux indicateurs étaient orientés dans toutes les directions.
Très perplexe, elle avisa une chenille géante qui fumait tranquillement la pipe, assise dans un arbre :
-« Excusez-moi Monsieur, voulez-vous me dire quelle route, je devrais prendre ? »

Sagement, la chenille demanda :
-« Cela dépend Mademoiselle où voulez-vous aller ? »
Toute surprise par cette question, Alice répondit :
-« Mais je ne sais pas, je n’en sais rien ! »
-« Dans ce cas, n’importe laquelle, » rétorqua la chenille, prenez n’importe laquelle des routes, elles feront toutes votre affaire étant donné que vous ne savez pas où vous voulez aller…

Lewis Caroll

Comme Alice, je ne sais pas toujours où je vais…
Difficile d’être soi-même et de…

Voir l’article original 336 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s