Little Fires Everywhere, Liz Tigelaar

Pamolico

Si le roman de Céleste Ng (La saison des feux puisque le titre avait été «traduit») restait peut-être trop superficiel et, malgré ses qualités, légèrement plat, l’adaptation sérielle Little Fires Everywhere parvient à combler des vides que le lecteur n’avait sans doute même pas remarqués, à approfondir tous les sujets que le livre se contentait de survoler. Petit bonus, ceux qui furent les lecteurs de Céleste Ng auront le plaisir d’avoir quelques surprises… Ce drame domestique réalisé par Liz Tigelaar fera penser à Big Little Lies, où Reese Witherspoon incarnait déjà la mère de famille en apparence sûre d’elle et parfaite mais, en réalité, plus névrosée.

Mia Warren (Kerry Washington, connue pour son rôle dans Scandal) et sa fille, Pearl, arrivent à Shaker Heights, ville idéale de l’Ohio, banlieue chic de Cleveland où les femmes bien comme il faut (blanches, cela va sans dire…) vivent…

Voir l’article original 552 mots de plus

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s