« L’incendie » d’Antoine Choplin et Hubert Mingarelli (La fosse aux ours, 2015)

Les miscellanées d'Usva

61Xx3ykzRlL

Qui dit commande de livres d’occasion dit agrandir ma collection de livres d’Hubert Mingarelli (qui est bientôt complète, ce qui me chagrine profondément). J’ai fait le choix de ce court roman à deux voix et quatre mains qui fut l’occasion de découvrir un peu Antoine Choplin.

Quatrième de couverture : « Pavle et Jovan, l’un en Argentine, l’autre à Belgrade, renouent le contact par lettres après plusieurs années de silence. Leur correspondance les amène, peu à peu, à évoquer un passé douloureux. Les deux hommes ont été pris dans la tourmente de la guerre en ex-Yougoslavie au début des années quatre-vingt-dix. Et ce qui est arrivé là-bas a bouleversé leur vie. »

Deux anciens camarades se retrouvent par lettres interposées de nombreuses années après la guerre suite à leur recontre rapide à Belgrade. Parler est devenu depuis un besoin pour un passé trop lourd mais dire les choses qui rongent…

Voir l’article original 318 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s