Qui a mangé mon miel ?

Le Vélin et la Plume

UN COMTE AUX IDEES AVANT-GARDISTES

L’art de gouverner […] est réduit à donner aux frelons la plus forte portion du miel prélevé sur les abeilles.« 

Sous la Restauration, ce socialiste utopique avant la grande époque dusocialismedéveloppe sa fameuse parabole: la perte subite des élites actives et productives de la nation, du niveau le plus modeste au plus élevé, serait une telle catastrophe que la France aurait besoin d’une génération pour s’en relever; alors que la disparition de la famille royale, des hauts fonctionnaires de l’État, des grands du clergé, recrutés essentiellement au sein d’une aristocratie foncière et oisive, serait sans conséquence sur la vie et la prospérité du pays. Pour cette «fable», Saint-Simon sera cité en cour d’assises en 1819, mais acquitté en 1820. (l’histoire en citations)

Voir l’article original

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s