Lundi lecture #78 : La bombe

Des annotations dans la marge

labombeLouis Lingg est un homme fascinant. Sa manière de défendre les travailleurs pauvres de Chicago face aux patrons qui les exploitent et contre la police qui réprime les manifestations impressionne, tout comme la modestie qui accompagne ses faits et gestes. Pour Rudolph Schnaubelt, c’est l’exemple à suivre. Rudolph Schnaubelt est, comme Louis Lingg, un Allemand immigré aux Etats-Unis. Comme bon nombre de ses concitoyens, il a eu énormément de mal à trouver du travail et à obtenir un salaire décent.

Dans cette Amérique de la fin du XIXe siècle, les grandes entreprises exploitent leurs ouvriers, qui sont le plus souvent immigrés, sans que cela ne dérange personne. Les travailleurs réclament sans succès de meilleurs salaires et l’instauration de la journée de huit heures mais ne peuvent compter sur le soutien de la population américaine, bien mieux lotie qu’eux. En revanche, ils goûtent à la répression de la police, qui disperse…

Voir l’article original 88 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s