« Carolina » de Sirlene Barbosa et João Pinheiro (Presque Lune, 2018)

Les miscellanées d'Usva

615oY14cTYL

Ce roman graphique m’avait été chaudement recommandé par mes libraires et je dois dire qu’elles avaient raison. Sirlene Barbosa et João Pinheiro rendent ici hommage à une femme, Carolina Maria de Jesus, dont la vie a été marquée par la pauvreté, le quotidien dans une favela et le racisme. Une vie également marquée par la puissance de la littérature.

Quatrième de couverture : « Avant de devenir un véritable phénomène littéraire dans le Brésil des années 1960, Carolina Maria de Jesus (1914-1977) a connu la misère et l’exclusion, élevant seule ses trois enfants dans la favela de Canindé, l’une des premières de l’État de São Paulo. Mais, en femme de caractère, avec courage et détermination, elle a surmonté les obstacles et les préjugés liés à ses origines sociales et à la couleur de sa peau.

Avec ses romans, ses poèmes et ses chroniques, Carolina a fait plus que dénoncer les…

Voir l’article original 294 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s