2666 Roberto Bolano

La viduité

26045

Histoire de nos disparitions, dissĂ©mination de notre fascination pour le mal, ses instants de basculement ; immense fresque sur la quĂȘte de l’auteur des crimes du Sonora ou d’un romancier clandestin. En cinq romans distincts, reliĂ©s par des correspondances en apparences trop superficielles pour ne pas rĂ©vĂ©ler le Mal qui hante cet immense roman, en d’incessantes et haletantes intercessions de parole, Roberto Bolaño explore nos dĂ©sirs de rĂ©cits, notre obsession de la sexualitĂ© et notre passion du sens. 2666 ou le grand roman du dĂ©but de ce siĂšcle coupable.

Voir l’article original 1 166 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s