Mon territoire de Tess Sharpe

Collectif polar : chronique de nuit

Le livre : Mon territoire de Tess Sharpe. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Héloïse Esquié. Paru le 29 août 2019 chez Sonatine éditions. 23€. (555 p.) ; 20 x 14 cm

4e de couv :

À huit ans, Harley McKenna a assisté à la mort violente de sa mère. Au même âge, elle a vu pour la première fois son père, Duke, tuer un homme. Rien de très étonnant de la part de ce baron de la drogue qui élève sa fille pour qu’elle lui succède. Mais le jour où Harley est en passe de reprendre les rênes de l’empire familial, elle décide de faire les choses à sa manière, même si cela signifie quitter le chemin tracé par son père.

Depuis Winter’s Bone, on n’avait pas croisé d’héroïne aussi fascinante, émouvante, inoubliable que Harley McKenna. Ce roman à l’écriture puissante signe la naissance d’une auteure de grand talent.

Voir l’article original 962 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s