👁 « Les enfants s’ennuient le dimanche » de Jean Stafford (Editions do, 2019)

Les miscellanées d'Usva

61fHsZKQsjL

J’adore les nouvelles et pourtant j’en lis assez peu, alors quand j’ai vu ce titre j’ai sautĂ© dessus. En route pour la dĂ©couverte d’une auteure amĂ©ricaine ayant vĂ©cu entre 1915 et 1979 et qui a obtenu le prix Pulitzer de la Fiction en 1970.

QuatriĂšme de couverture : « Les enfants s’ennuient le dimanche rĂ©unit quelques-unes des nouvelles les plus caractĂ©ristiques et les plus cĂ©lĂšbres de Jean Stafford. Elle en a Ă©crit plus de quarante, publiĂ©es dans de prestigieuses revues, qui ont fait l’essentiel de sa rĂ©putation. The Collected Stories of Jean Stafford fut d’ailleurs un des rares recueils Ă  recevoir le prix Pulitzer de la fiction, en 1970.

La plupart de ses textes s’intĂ©ressent aux diffĂ©rentes pĂ©riodes de la vie de jeunes filles et de femmes, de l’enfance Ă  la vieillesse, cartographiant les peurs, les angoisses et les compromis auxquels elles doivent faire face. Les questions de quĂȘte de


Voir l’article original 410 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s