Comment j’ai rencontré les poissons Ota Pavel

La viduité

G03479_Comment_jai_rencontre_les_poissons.indd

La pêche, ses enchantements, ses fanfaronnades et ses clandestinités, ses résistances à l’oppression. Avec un humour ravageur, Comment j’ai rencontré les poissons dresse un portrait doux-amer du père du narrateur, de ses enthousiasmes mais aussi de chacune des menaces de l’époque. Ota Pavel livre une série d’instantanées joyeux et donc d’une gravité insidieusement distillée.

Voir l’article original 502 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s