La fille qui en savait trop, Nils Barrellon

Collectif polar : chronique de nuit

Le livre : La fille qui en savait trop de Nils Barrellon. Paru le 11 mars 2015 chez City éditions dans la collection Thriller. 16€50. (285 p.) ; 23 x 15 cm

4e de couv :

Une main de femme aux ongles vernis de rouge, tranchée net au niveau du poignet, est retrouvée dans la ménagerie du Jardin des Plantes, à Paris. Dans l’enclos des cochons… La victime a-t-elle été tuée ici avant d’être dévorée par les porcs ? Pour le commissaire Kuhn, ce n’est que le début d’une affaire tortueuse.

Du bois de Boulogne aux salons feutrés des ambassades, des squats de camés aux bureaux survoltés du 36 quai des Orfèvres, le commissaire se débat dans un noeud de vipères. Le meurtre semble avoir un lien avec un ignoble trafic aux multiples ramifications.

Pour Kuhn, il n’y a qu’une seule manière de dénouer l’affaire : découvrir ce que cette…

Voir l’article original 414 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s