Cinéma : « Le Cas Richard Jewell » de Clint Eastwood – « Jojo Rabbit » de Taika Waititi

La culture dans tous ses états

2410363.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxL’Histoire :En 1996, Richard Jewell fait partie de l’équipe chargée de la sécurité des Jeux d’Atlanta. Il est l’un des premiers à alerter de la présence d’une bombe et à sauver des vies. Mais il se retrouve bientôt suspecté… de terrorisme, passant du statut de héros à celui d’homme le plus détesté des États-Unis. Il fut innocenté trois mois plus tard par le FBI mais sa réputation ne fut jamais complètement rétablie, sa santé étant endommagée par l’expérience.

 

On le sait Clint Eastwood a une dent contre les institutions judiciaires, médiatiques, le gouvernement fédéral et tout ce qui peut réduire les libertés du citoyen américain lambda. L’homme de conviction qu’il est, nous revient avec un concentré de ce qui le met le plus en rogne et croyez moi les journalistes en prennent pour leur grade tout comme le FBI. C’est un Eastwood remonté qui nous embarque dans « 

Voir l’article original 940 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s