Incident à Twenty Mile, Trevanian

Pamolico, critiques romans et cinéma

Ce roman est un pur western, le dernier du genre, selon Trevanian, pseudonyme de Rodney Whitaker, un auteur pour le moins secret, sorte de caméléon qui changeait d’apparence et d’identité en fonction du livre qu’il signait. Incident à Twenty Mile est l’un de ses derniers livres, paru pour la première fois en 1998 alors qu’il mourait en 2005.

Entre euphémisme (jusqu’au titre) et boucherie, ce livre a un style bien à lui. Il a parfois des accents de Bildungsroman, à la Huckeberry Finn (en un peu plus gore). Il est à la fois différent et semblable aux films de John Ford, les personnages étant les archétypes des protagonistes types du western classique. La jeune vierge pure et courageuse, le hors-la-loi dangereux et sadique, les étrangers, tenanciers de la taverne, les pionniers qui ont pris de l’âge, le nouvel arrivé qui sauvera tout le monde avant de disparaître…

Voir l’article original 265 mots de plus

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s