« Chat s’en va et chat revient » de Luc Blanvillain (Fleurus, 2020)

Les miscellanées d'Usva

9782215174394

Un roman jeunesse qui propose d’aborder l’épreuve du deuil d’un animal de compagnie et un personnage principal qui est un enfant que l’on trouve différent ? J’adhère immédiatement ! Mais si je m’attendais à un récit réaliste, Luc Blanvillain nous emmène dans un monde plus fantaisiste.

Quatrième de couverture : « Victor est inquiet. Arsène, son chat est vieux, trop vieux. Il s’affaiblit de jour en jour. Victor refuse d’accepter la mort inévitable de son compagnon. C’est qu’ils sont amis depuis les premiers jours de Victor. Quand ses parents l’ont ramené de la maternité, dix ans plus tôt, le chat se trouvait sur le seuil de la maison et semblait les attendre. Il y est entré avec eux et n’en est jamais reparti.

Victor voue une véritable passion à son chat. Il joue avec lui, l’observe constamment, l’imite. Au point d’avoir développé, au fil des temps, des capacités spéciales, des…

Voir l’article original 351 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s