Les jardins Statuaires Jacques Abeille

La viduité

foliosf605-2018

Voyage dans le langage, immersion dans le mythe, incursion dans le rêve, exploration d’un univers où les contradictions subsistent en une surréaliste simultanéité. Dans une prose hypnotique, pleines de fulgurances et de béances, dans un style à la fois soutenu et tendu vers l’effacement, Les jardins statuaires propose une traversée de nos représentations. Derrière le récit d’aventure, le roman d’imaginaire décrit avec la précision d’un rêve, Jacques Abeille offre une méditation, pleine de trous et de retours, sur l’écriture, le récit, la possibilité de témoigner sans statufier, en réinventant une tradition qui nous hante tel un voyage ou un rêve. Une menace.

Voir l’article original 1 153 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s