Les os des filles

Girl kissed by fire

Line Papin

L’auteure/narratrice raconte la vie de sa grand-mère et de ses trois filles (dont la mère de l’auteure) au Vietnam, jusqu’à son histoire à elle, déracinée de sa terre natale et ses difficultés à se faire sa propre identité.

J’avais énormément entendu parlé de ce livre lorsqu’il était sorti en grand format, je voulais donc absolument le lire. Et vu qu’il est court, ça a été vite fait. Pourtant, autant le dire tout de suite, je ne comprends pas l’engouement autour de ce livre. Tout d’abord ce n’est pas un roman. En soit, pourquoi pas, mais pourquoi alors nous l’avoir présenté ainsi ? Ensuite, j’ai trouvé que l’écriture, qu’on peut trouver moderne, poétique et tout ce qu’on veut, manquait cruellement d’émotions. La vie de la grand-mère de Line, de sa mère et de ses tantes, aurait pu être passionnante, mais ça reste froid, distancié également par le fait que…

Voir l’article original 101 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s