Le tueur hypocondriaque de Juan Jacinto Munoz Rengel

Collectif polar : chronique de nuit

Le livre : Le tueur hypocondriaque de Juan Jacinto Munoz Rengel. Traduit de l’espagnol par Catalina Salazar. Paru le 7 mars 2013 aux éditions les Escales. 21€50. (229 p.) ; 23 x 15 cm. Réédité en poche le 6 mars 2014 chez Pocket. 6€95; (217 p.) ; 18 x 11 cm

4e de couv : 

Monsieur Y., tueur à gages de son métier, se réveille chaque matin :

1) persuadé qu’il s’agit du dernier jour de sa vie,

2) d’autant plus déterminé à tuer Eduardo Blaisten, qu’il poursuit depuis un an et deux mois exactement.

Mais, en plus d’être atteint de maladies toutes plus rares et/ou imaginaires les unes que les autres, du strabisme à la crampe du tueur professionnel en passant par la narcolepsie et le syndrome d’Ondine, M. Y. souffre d’une malchance chronique.

Au fil des échecs forcément cuisants de ses tentatives d’homicide, M. Y. établit des liens évidents entre…

Voir l’article original 773 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s