L’art du meurtre de Chrystel Duchamp

Ju lit les mots

Rien que le titre m’a intrigué ! Je me suis demandée comment l’auteure pouvait ériger le meurtre en art et je dois dire qu’à la lecture, on comprend mieux et on se dit qu’effectivement tuer est tout un art… Mais surtout qu’au nom de l’art on peut facilement basculer… 

Chrystel Duchamp se démarque par l’excellente documentation comme support de construction à son intrigue !

Avec un personnage peu commun, une fliquette dont la vie est sur le fil du rasoir mais qui garde une certaine lucidité sur cette enquête, dont très vite elle décèle la finesse du meurtrier… Elle touche du bout des doigts ce qui échappe à tous et cela grâce à son cursus d’origine. C’est en même temps faire la part belle aux flics,qui passent souvent pour des incultes et je trouve ça vraiment pas mal que ce rappel soit fait. 

Il y a aussi ce côté cliché…

Voir l’article original 520 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s