« La promesse » d’Hubert Mingarelli (Seuil, 2009)

Les miscellanées d'Usva

51tRyerhdlL

Ce roman nous parle d’un dernier au-revoir, d’une rencontre du passé qui a compté, de la distance qui s’est installée et de sa marque, toujours présente des années plus tard. Avancer sur la rivière et trouver l’endroit parfait pour déposer cette petite boîte. Avancer, et trouver la source, là où tout commence.

Quatrième de couverture : « Naviguer sur un lac peut réserver des émotions tellement particulières qu’il est impossible de les partager avec qui que ce soit. D’habitude, Fedia emmène son fils avec lui, mais cette fois non. Et pourtant, Fedia ne cessera de penser à lui. Aux paroles qu’il va devoir trouver pour lui dire ses intentions, ce qu’il était parti faire sur l’eau ce jour-là. Dans le fond de sa poche, une petite boîte en carton fermée par un élastique. Le chagrin est dépassé, du moins le croit-il. La nuit s’avance, la rivière a remplacé le lac…

Voir l’article original 329 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s