Le détour Luce d’Eramo

La viduité

le-detour

Récit d’une distorsion, témoignage d’une lucidité accablante, sans repos, sur les camps de travail et de concentration,  précieuse autopsie des façons dont on se reconstruit et surtout dont on affronte le serpent social. Livre indispensable sur la valeur de l’expérience, les apories de l’individualité, les difficultés de la solidarité, Le détour se révèle surtout saisissant par la sensibilité  si particulière, fine et sans concession, de Luce d’Eramo.

Voir l’article original 1 087 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s