« Par-delà nos corps » de Bérengère Cournut (Le Tripode, 2019)

Les miscellanées d'Usva

51txzAEkXzL

Flânant dans une petite librairie de Lyon je suis tombée sur cette recommandation coup de cœur des libraires. Lecture rapide de la quatrième de couverture, sentiment qu’il était fait pour moi. Ni une, ni deux, je l’emporte et le lis dès ma couette retrouvée. Malheureusement, mes attentes n’ont pas correspondu à la réalité du texte…

Quatrième de couverture : « Elisabeth a 20 ans quand elle rencontre à Paris Werner, lieutenant-poète et peintre allemand. Mais la Première Guerre Mondiale éclate… Des décennies après, Elisabeth adresse une lettre à Werner, en réponse à celle, pleine d’idéal, qu’il lui avait envoyée du front juste avant de mourir. Elle y décrit ce que sa vie est devenue après leur rencontre et comment les épreuves ont fait d’elle une femme plusieurs fois aimante et aimée, traversée par le désir, le miracle de la maternité, la mort et l’absence.

Un texte en réponse au texte de…

Voir l’article original 423 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s